Non classifié(e) | Temps de lecture 1 minute

Le rôle de la réhydratation des LSA sur la qualité des vins

Depuis le développement des levures sèches actives (LSA) en œnologie, la bonne pratique de mise en œuvre consiste à les réhydrater dans de l’eau à 37°C pendant une courte durée, avant leur inoculation dans le jus ou le moût à fermenter.

L’objectif de cette étape de réhydratation est de tirer parti du meilleur de la levure qui a été choisie par le vinificateur pour contribuer à la qualité de son vin.

Face à la nouvelle tendance de voir arriver des levures sèches dites « à inoculation directe », supposées ne pas avoir besoin de réhydratation, nous avons étudié rigoureusement le rôle de cette réhydratation …


Découvrez le résumé de l’expérimentation et des résultats dans ce Communiqué.

Pour plus de détails : découvrez notre article complet sur winemak-in.

Publié Jul 20, 2022

Besoin d'informations spécifiques ?

Consulter un expert?