Documents techniques

L’e-magazine de Lallemand N°39 – Décembre 2017

Sans titre2 Nouvelles technologies : menace ou progrès ? Dans le secteur vitivinicole, certaines innovations ont permis de gagner véritablement en confort et en efficacité. L’apparition des levures en œnologie par exemple, a été considérée comme un véritable outil pour sécuriser les fermentations. Aujourd’hui, la mouvance des vins natures notamment, contribue à rejeter totalement cette utilisation. Pour lutter contre certaines idées reçues, Lallemand Œnologie a réalisé un petit guide pratique sur les origines des  levures œnologiques sélectionnées Lallemand.  A découvrir aussi dans cette nouvelle édition de l’e-mag : numéro les solutions préventives grâce à l’utilisation de bactéries œnologiques sélectionnées et curatives, avec No Brett In’Tabs™. Innovations - Deux nouveaux outils simple et efficace pour les vins en barriques La société IOC commercialise deux nouveaux outils simples, pratiques et redoutablement efficaces pour gérer les populations microbiennes dans les vins en barriques :
  • Malotab’sTM, une pastille permettant une dissolution et une dispersion rapides des bactéries œnologiques sélectionnées.
  • No Brett In’TabsTM, aussi disponible sous forme de pastille pour lutter contre les populations de Brettanomyces bruxellensis.
Au cœur du vin - Les bactéries sélectionnées, véritable outil de biocontrôle Les Brettanomyces et leur production de phénols volatils apparaissent comme un défaut à la fois pour le professionnel et le consommateur. La lutte contre ces contaminants représente donc un défi considérable. L’ensemencement précoce en levure est déjà connu comme outil de biocontrôle très efficace contre le développement des Brettanomyces. Des découvertes récentes ont aussi montré l’intérêt de certaines bactéries œnologiques méticuleusement sélectionnées. L’oeno-fil - Lallemand tour 2018 : cap sur la fraîcheur du vin ! Inscrivez-vous dès à présent en cliquant ici pour assister à cette biennale de Lallemand devenue incontournable ! Rendez-vous avec l’équipe du Lallemand tour le 16/ 01 à Nîmes, le 17/01 à Villefranche-sur-Saône, le 18/01 à Angers et le 19/ à Bordeaux. Des questions ? Venez échanger avec nous sur winemak-in  

L’e-magazine de Lallemand N°38 – Septembre 2017

Sans titre2 Si les vins dits « natures » ou « naturels » ne font pour le moment l'objet que d'une charte d'engagement volontaire, la question d’instaurer un cadre réglementaire est en pourparlers.  En effet, l’expression « vinification naturelle » prête à confusion et laisse penser que les vins élaborés différemment ne sont pas issus d’une vinification qui peut être qualifiée de « naturelle ». La société Lallemand, productrice de levures, bactéries et de leur dérivés, propose des outils « naturels » aux vinificateurs qui n’ont pas été génétiquement modifiés et sont issus de l’incroyable biodiversité présente dans notre environnement. A découvrir dans cette nouvelle édition de l’e-mag Un nouvel autolysat de levure spécifique pour les vins rouges Des travaux de recherche récents ont conduit au développement d’outils de caractérisation plus fine des levures œnologiques et de leurs produits. Ces connaissances ont permis à la société Lallemand d’aboutir au développement d’un nouvel autolysat de levure aux propriétés uniques, particulièrement intéressant pour la vinification en rouge. IOC Academy – BioProtection, les équilibres du vivant Le changement climatique et l’évolution des pratiques œnologiques vers des vins plus sains et moins riches en sulfites est à l’origine de nouveaux défi techniques pour le vinificateur. Augmentation du pH et limitation de l’effet antiseptique accordé par le dioxyde de soufre sont ainsi autant de facteurs induisant des risques microbiologiques croissants. Ces problématiques ont été l’épicentre de cette première IOC Academy, qui a porté son attention sur les dernières innovations en termes de biocontrôle des populations microbiennes. 1re édition de l’International Wine Yeast Nutrition School La société Lallemand a inauguré en juin dernier la 1 ère édition de sa Wine Yeast Nutrition School à Blagnac. Une autre dimension de la nutrition a été présentée au travers de conférences techniques données par des chercheurs de renom, d’échanges autour de cas pratiques et de dégustations.  

Bénéfices de la co-inoculation des bactéries oenologiques en un coup d’oeil Copy

La co-inoculation présente de nombreux avantages reconnus par les vinificateurs.  Par exemple, la gestion du diacétyle, le contrôle des Brettanomyces dans le vin,  l'obtention du vin stable plus rapidement. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le tout nouveau Bact(eria) on Track - en un coup d'oeil,  tout savoir sur la co-inoculation et la fermentation malolactique. Télécharger pdf

L’e-magazine de Lallemand N°37 – Janvier 2017

Sans titre2 Qui croit encore les climato-sceptique ? La nouvelle présidence américaine démontre que le climat à l’encontre du consensus scientifique instauré persiste… La filière vitivinicole française semble heureusement prendre pleinement conscience de l’importance d’anticiper les impacts actuels et futurs de l’évolution du climat. Lallemand Œnologie aussi, en vous proposant des solutions naturelles pour vous accompagner dans ces changements. A découvrir dans cette nouvelle édition de l'emag :

Réduire les risques de contamination bactérienne avec Bactiless™

Biopolymère 100 % non-OGM et non-allergène d’origine fongique (Aspergillus niger), Bactiless™ aide à contrôler la population bactérienne dans les vins. S’il ne remplace pas leur action, Bactiless™ peut contribuer à réduire la quantité de sulfites nécessaire pour contrôler les populations bactériennes lactiques et acétiques.

Uvaferm 43 RESTART & Reskue : relancer les fermentations arrêtées

  • 2 innovations : ReskueTM, une écorce de levure d’origine œnologique unique en son genre, aux capacités de détoxification supérieures à la moyenne et Uvaferm 43 RESTARTTM, la meilleure levure œnologique fructophile disponible.
  • 1 nouveau protocole de reprise de fermentation alcoolique, à la fois très simple et extrêmement efficace, mis au point par Lallemand Œnologie, en collaboration avec Inter-Rhône.

Prix de l'innovation décernés à 4 produits Lallemand à Intervitis Interfructa

De belles consécrations pour :
  • Malotabs™, la 1ère pastille pour réaliser la fermentation malolactique (FML) en barrique,
  • MLPrime™, Lactobacillus plantarum qui termine la FML pendant la fermentation alcoolique (FA), sans aucun risque de montée d’acidité volatile,
  • IONYSWF™, la 1ère levure œnologique sélectionnée au sein de l’espèce Saccharomyces cerevisiæ pour sa capacité à acidifier naturellement le moût pendant la FA,
  • et Bactiless™, biopolymère 100 % non-OGM et non-allergène d’origine fongique qui aide à contrôler efficacement la population bactérienne dans les vins.
  Excellente lecture à tous !          

L’e-magazine de Lallemand N°36 – Septembre 2016

Sans titre2Les français sont en recherche d’information sur le vin qu’ils consomment : d’où vient-il ? Comment se fait-il ? La diffusion de cette connaissance est tout aussi importante pour Lallemand Oenologie. Découvrez dans ce nouveau numéro de l’e-mag les derniers concepts et produits Lallemand innovants.

Innovation - Une méthode unique de sélection de levure oenologique pour des vins aux arômes nets et intenses

La production de SO2 et d’H2S par la levure était avérée. Ses bases génétiques sont aujourd’hui identifiées, grâce aux travaux de recherches entrepris par le Groupe ICV, la société Lallemand, SupAgro et l’INRA Montpellier. Quel résultat ? Le développement d’une méthode de sélection de levure inédite. Quels changements pour le vinificateur ? Une nouvelle génération de levures ne produisant quasiment pas de SO2, H2S ni d’éthanal.

Au coeur du vin - Des vins plus frais et moins alcoolisés grâce aux levures œnologiques

Pour les vinifications en rouge, la gestion de l’acidité sera particulièrement délicate pour ces vendanges 2016. Dans la famille des Saccharomyces cerevisae,  IONYSWF™ est la 1ère levure sélectionnée qui acidifie significativement et naturellement les mouts en fermentation. Son rendement de conversion du sucre en alcool est plus faible et son taux de production de glycérol plus élevé. Les vins obtenus sont ainsi plus équilibrés et présentent plus de fraîcheur.

Au coeur du vin - Des vins plus frais et moins alcoolisés grâce aux levures œnologiques

Visionnez les conférences de l’Enotour 2016 qui a rassemblé plus de 400 professionnels du monde du vin : chaine Youtube Lallemand