Actualités

Evolution des niveaux d’acidité et du degré d’alcool dans les vins : Quelles conséquences sur leur longévité et leur typicité ?

La gestion et la maîtrise de l’équilibre des vins, de leurs niveaux d’alcool et d’acidité, est un enjeu pour la filière, à la fois en terme de santé publique et d’équilibre gustatif. Les professionnels de l’œnologie devront ces prochaines années relever les défis que posent l’augmentation des degrés moyens d’alcool et les risques que font peser des niveaux plus faibles d’acidité dans les vins. Telle est l’essai produit par Diego Bonnel, lauréat de la Bourse Lallemand 2016 de l’Institut des Masters of Wine.

 

Depuis une vingtaine d’année, les niveaux moyens d’alcool dans les vins sont en hausse et s’accompagneraient d’une baisse des niveaux d’acidité un peu partout dans le monde. La modification de cet équilibre pose de nouveaux défis à la profession, en terme à la fois de longévité des vins, mais surtout de typicité, selon Diego Bonnel, étudiant du prestigieux institut des Masters of Wine.

Dans un court essai au format imposé (1000 mots), le candidat français Diego Bonnel apporte un éclairage original et documenté à cette question cruciale au cœur des préoccupations du monde du vin. Selon le lauréat, garantir l’équilibre des vins sans pour autant uniformiser et gommer leur typicité, sera au cœur des défis de la profession ces prochaines années.

La bourse Lallemand 2016 récompensant son travail  lui permettra d’assister aux XVIèmes Entretiens Scientifiques Lallemand (ESL), qui se dérouleront cette année à Osoyoos, en Colombie britannique (Canada). Ce sera pour lui une occasion d’échanger sur le thème du lien entre le terroir et la Biodiversité avec des experts et des scientifiques du monde entier.

 

Retrouvez ici l’essai De Diego Bonnel

Diego BONNEL_Lallemand bursary FR