Actualités

Lallemand Œnologie Sponsor du 9ème International Cool Climate Wine Symposium (ICCWS)

 

Le 9e International Cool Climate Wine Symposium  (ICCWS) se tiendra à Brighton, en Angleterre, du 26 au 28 mai 2016. L’objectif de cet événement majeur est de rassembler les chercheurs et experts du vin autour des problématiques spécifiques aux régions viticoles de climat frais. Les équipes de Lallemand Œnologie, partenaire et sponsor de cette manifestation, seront présentes sur place tout au long du Symposium.

Au cours de ce 9e Symposium International des vins de climats frais, différents experts et scientifiques venus du monde entier présenteront les résultats des dernières avancées de la recherche scientifique et partageront leur expérience sur les thèmes de la viticulture, de la vinification, de la recherche et de la communication.

 

Lallemand Oenologie, partenaire majeur de l’évènement, recommande particulièrement les conférences de trois spécialistes des micro-organismes en œnologie : le Professeur Maret du Toit de l’université de Stellenbosch, le Dr. Hugo Cambell Sills de l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin et le Dr Remi Schneider de l’Institut Français de la Vigne et du Vin. Ils aborderont au travers de trois présentations différentes problématiques liées à la maîtrise des fermentations malolactiques, à la caractérisation des bactéries oenologiques et à l’expression des arômes « thiolés »(fruits frais) dans les vins de climats frais.

 

Pr. Maret du Toit (Université de Stellenbosch) – La FML: un outil permettant de réduire l’acidité et d’améliorer le profil aromatique des vins des régions de climat frais

(MLF – tool to reduce acidity and improve aroma under cool climate conditions)

 

Les dernières recherches sur des moûts de Chardonnay et de Riesling tendent à montrer que l’appariement de levures et de bactéries œnologiques sélectionnées permet de raccourcir les temps de FML et d’optimiser naturellement l’expression aromatique de ces cépages. La co-inoculation ou le choix de certaines souches de bactéries œnologique joue en effet un rôle prépondérant sur la production d’esters et de terpènes aromatiques, renforçant les notes fruitées, même en cas de fermentations partielles.

 

Dr. Hugo Campbell Sills (Institut des sciences de la vigne et du vin) – L’étude comparative des génomes et du métabolisme de différentes souches d’Oenococcus oeni révèle des preuves d’une évolution liée au terroir viticole

(Comparative genomics and metabolomics of Oenococcus oeni strains reveal evidences of a terroir-related evolution)

 

Cette étude concerne l’analyse de bactéries œnologiques spécifiques à certaines régions de Bourgogne, au climat frais relativement à d’autres régions viticoles de France. Les résultats contribuent à une meilleure compréhension des mécanismes génomiques d’adaptation des bactéries à une région ou un terroir donné et leur impact sur les qualités finales des vins. Les conclusions de ce travail sont prometteuses pour l’avenir et la sélection de nouvelles bactéries de type « starters ».

 

Dr Remi Schneider (Institut Francais de la Vigne et du Vin) – Les thiols variétaux dans le vin : tour d’horizon de leur contribution aromatique et de leurs mécanismes de libération à partir des précurseurs présents dans les baies et les moûts

(Varietal thiols in wine: a review on their aromatic contribution and their liberation mechanism from the precursors present in grapes and must)

 

Retrouvez sur le site de l’ICCWS le programme complet du symposium

*****

 

Lallemand Oenologie, acteur majeur de l’oenologie, est fière d’être partenaire du 9e International Cool Climate Wine Symposium. Ses équipes seront présentes en Angleterre afin d’échanger avec les participants sur les différentes solutions (levures adaptées, stratégies de vinification, …) qu’elles développent pour les besoins des vinificateurs des régions viticoles de climat frais.