| Temps de lecture 2 minutes

L’e-magazine de Lallemand N°41 – Septembre 2018

Sans titre2

 

 

Edito

De la protection du moût contre l’oxydation à l’optimisation de l’élevage sur lies, les dérivés de levure sont une source précieuse d’outils biotechnologiques naturels. Jusqu’à présents interdits en Bio (excepté pour les dérivés de levure), la donne a changé depuis le 12 novembre dernier ! Le règlement européen autorise désormais l’utilisation des levures inactivées et autolysats en Bio.

Innovations

PURE-LEES™ LONGEVITY, levure inactivée à forte capacité de consommation de l’oxygène dissous, est un outil naturel permettant de protéger les vins contre l’oxydation pendant l’élevage. De nouvelles applications possibles ont également été montrées pour le transport des vins ou leur conservation au froid.

Au cœur du vin

La fermentation malolactique est une étape souvent pauvre en représentations positives. Pourtant, les bactéries œnologiques sélectionnées sont de véritables alliées et peuvent faire partie intégrante du processus de vinification. Au-delà de leur rôle le plus connu (« faire la malo »), elles sont de véritables outils naturels préventifs pour lutter contre les contaminants et peuvent contribuer positivement au profil sensoriel des vins

L’oeno-fil

Suite au succès du Lallemand Tour 2018, Lallemand Œnology a repris la thématique de la fraîcheur du vin sur le salon Vinitech. L’occasion de proposer aux visiteurs une sélection de vins d’essais réalisés avec les dernières innovations. De la vigne à l’élevage, l’objectif était de montrer l’intérêt des biotechnologies aux différents stades de l’élaboration d’un vin. Merci d’être venus si nombreux !

Publié Dec 16, 2018

Besoin d'informations spécifiques ?

Consulter un expert?